Cécile & Co


  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 20 mars 2008

Les jonquilles…

Tableau de jonquilles


Vive le printemps

vive le printemps


Un petit air de printemps…

Un petit air de Printemps


Le printemps arrive…

Les ongles fleurissent !

ongles de printemps


Ché Madame Duvivier

Canchon du Bourdis

(ou Ché Madame Duvivier)

Chant traditionnel

Traduction

Ché Madame Duvivier,   Chez Madame Duvivier,
V’lo l’gamb’ed min pied !   Voilà la jambe de mon pied !
No cuvier s’est églié,   Notre cuvier s’est disjoint,
V’lo min pied, v’lo m’gamb’,   Voilà mon pied, voilà ma jambe,
V’lo min pied d’em neute gamb’,   Voilà le pied de mon autre jambe,
V’lo l’gamb’ ed min pied !   Voilà la jambe de mon pied !
  
No cuvier s’est églié   Notre cuvier s’est disjoint
Feut l’porter ach tonnilier   Faut le porter chez le tonnelier
  
Feut l’porter ach tonnilier   Faut le porter chez le tonnelier
Tonnilier,bieu tonnilier   Tonnelier, beau tonnelier
  
Tonnilier, bieu tonnilier   Tonnelier, beau tonnelier
Raccomd’ras-tu min cuvier ?   Répareras-tu mon cuvier ?
  
Raccomd’ras-tu min cuvier ?   Répareras-tu mon cuvier ?
Oui! Madam’ si o volez   Oui ! Madame, si vous voulez
  
Oui ! Madam’ si o volez   Oui ! Madame, si vous voulez
Combien mé l’fras tu pouéyer ?   Combien me le feras-tu payer ?
  
Combien mé l’fras tu pouéyer ?   Combien me le feras-tu payer ?
Doux baiser si o volez !   Un doux baiser si vous le voulez
  
Doux baiser si o volez !   Un doux baiser si vous le voulez
Doux baiser, combien veut-i ?   Un doux baiser combien vaut-il ?
  
Doux baiser, combien veut-i ?   Un doux baiser combien vaut-il ?
Ichi, cho n’veut rien du tout   Ici, ça ne vaut rien du tout !
  
Ichi, cho n’veut rien du tout   Ici, ça ne vaut rien du tout !
A Paris, cho veut chin sous   A Paris, ça vaut cent sous !
  
Ché Madame Duvivier,   Chez Madame Duvivier,
V’lo l’gamb’ed min pied !   Voilà la jambe de mon pied !
No cuvier s’est églié,   Notre tonneau s’est disjoint,
V’lo min pied, v’lo m’gamb’,   Voilà mon pied, voilà ma jambe,
  
V’lo min pied d’em neute gamb’,   Voilà le pied de mon autre jambe,
V’lo l’gamb’ ed min pied !   Voilà la jambe de mon pied !
   

C’est la chanson que Quintia apprend en ce moment à l’école !

La partie en rose plus pâle est à répéter à chaque couplet

heu… et elle a un peu de mal…. oui elle l’apprend en Picard !


ia orana papeete 05/07 |
AGATHARNO |
valerie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essentielles
| Famille Roux
| les mahorais